Fév 182016
 
heatmap

Un impressionnant bolide a été observé en tout début de soirée du mercredi 17 février 2016 depuis une large moitié Sud de la France, vers 18h19 (heure locale, équivalent à 17h19 en Temps Universel). L’international Meteor Organization (IMO) et le REFORME (REseau Français d’ObseRvation de MEtéores) ont déjà reçu plus de 110 témoignages à propos de ce bolide. Ils sont mis en ligne à cette adresse : http://fireballs.imo.net/imo_view/event/2016/631

Carte des témoins du bolide du 17/02/2016 (d'après le site de l'IMO, au 19/02/2016, 17h)

Carte des témoins du bolide du 17/02/2016 (d’après le site de l’IMO, au 19/02/2016, 17h)

L’objet a été filmé lors d’un match de snow-rugby, en Savoie :

Les analyses automatiques des témoignages par l’IMO donnent une trajectoire grossièrement Nord-Est / Sud Ouest au-dessus de la frontière franco-italienne. Cette trajectoire devrait être affinée avec l’analyse fine des témoignages les plus précis, et des éventuelles vidéo complémentaires qui pourraient encore arriver. Cette page sera mise à jour sur le sujet au fur et à mesure.

 

Communiqué de presse de l’IMO :

Mercredi 17 février 2016, un bolide qui a survolé des Alpes françaises, a été largement observé. Les 89 rapports d’observation reçus par l’IMO (International Meteor Organization) ont permis d’établir que le phénomène a eu lieu aux alentours de 18h19 heure française (17h19 en temps universel). Si la majorité des rapports d’observation proviennent du Sud Est de la France (Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon), le bolide a été observé jusqu’en Aquitaine et Poitou-Charentes. Des témoins l’ont également aperçu depuis le Valais en Suisse et la Catalogne en Espagne. Béatrice F. témoigne dans son rapport d’observation : « Nous étions au balcon avec mon compagnon et mes jeunes voisins qui étaient dans la rue ont vu la même chose : une énorme étoile filante se désagrégeant en trois fois, un magnifique moment à la tombée de la nuit. »

Tous les rapports d’observation ainsi qu’une carte montrant la localisation des témoins est disponible à l’adresse suivante : http://fireballs.imo.net/imo_view/event/2016/631

Une première estimation de la trajectoire du phénomène, obtenue à partir des rapports d’observation des témoins oculaires, indique que le bolide a traversé le ciel français du Nord-Est vers le Sud-Ouest. La trajectoire lumineuse du bolide a débuté au-dessus de la commune de Pietraporzio dans la province de Cuneo en Italie et s’est terminée à quelques kilomètres à l’Est du lac de Castillon dans les Alpes de Haute Provence. L’évènement a été filmé par au moins deux témoins : un spectateur de “snow-rugby” lors du Tournoi des 6 stations à Valmorel et un automobiliste italien de la ville de Collechio dans la province de Parme en Italie. Certaines de ces vidéos sont visibles sur le site de la IMO : http://imo.net/node/1662

Les bolides sont des phénomènes très brillants qui surviennent lors qu’un météoroïde (un débris d’astéroïde ou de noyau de comète) pénètre à très grande vitesse (plusieurs dizaines de km/s) dans l’atmosphère terrestre. Ce sont des étoiles filantes, également appelées « météores », plus lumineuses que la moyenne. Si les étoiles filantes sont pour la plupart causées par des débris de taille millimétrique ou centimétrique, les bolides sont causés par des débris de dimensions plus imposantes (plusieurs centimètre ou dizaines de centimètres pour les plus lumineux). Le météore est donc plus bien plus brillant. Tous les témoins perçoivent un tel phénomène comme très proche, du fait de sa très forte luminosité intrinsèque. L’illusion de proximité est encore plus forte si on observe le phénomène près de l’horizon.

La grande majorité des météoroïdes se subliment totalement durant leur traversée de l’atmosphère terrestre. Il arrive cependant, pour les météoroïdes les plus massifs, que des morceaux survivent et soient retrouvés sur le sol : ce sont les météorites. Lorsqu’un tel phénomène survient, il est primordial d’obtenir des témoignages du phénomène pour déterminer sa trajectoire exacte. C’est ce qui est arrivé il y a quelque semaines en Floride où des météorites ont été retrouvées grâce aux rapports obtenus de l’IMO (et de l’American Meteor Society – membre de l’IMO): http://fireballs.imo.net/imo_view/event/2016/266 – L’histoire de la découverte des météorites est détaillée (en anglais) ici : http://www.mikesastrophotos.com/comets/osceola-meteorite-recovery/

L’IMO et toutes les organisations partenaires reçoivent des milliers de rapports d’observation chaque année. Cela a été rendu possible par la mise au point d’un formulaire interactif spécialement conçus pour obtenir des informations scientifiquement exploitables de novices en astronomie ayant simplement eu la chance d’être les témoins d’un bolide. Ce formulaire est disponible en plus de 28 langues à l’adresse suivante : http://fireballs.imo.net/

Le site de l’IMO contient beaucoup d’informations sur les météores et les évènements similaires, ainsi que des conseils pour les observer : http://www.imo.net/. L’association française ReForMe (REseau Français d’ObseRvation de MEtéores :http://www.reforme-meteor.net/) est également membre de l’IMO.

 

Dans la presse :

Dans les forums :

  4 réponses sur “Bolide du 17 février 2016, 18h19 (heure locale, soit 17h19 TU)”

  1. Bonjour, j’ai également été témoin de la météorite, il y a eu un phénomène qui s’est désintégré au dessus du Parc de La Coudoulière à SIX FOURS LES PLAGES (83140), la traîné lumineuse a laissé une fumée blanche qui est restée longtemps en suspension. Il était 18h18 à l’horloge de ma voiture.
    Delphine BOUILLON

  2. J’ai vu à Clapiers 34830 depuis mon véhicule à environ 18h30 assez bas dans le ciel l’éclat de la combustion qui était important et intrigant, environ une seconde puis vue occultée par l’environnement de la route.

  3. J’ai observé le passage – la chute d’une météorite hier mercredi 17 février 2016 entre 18h15 / 18h20 alors que je me trouvais à la sortie du village de Jahon sur la commune de LANGEAC (43300) dans le département de la Haute-Loire. Sens du passage : SSE – Phénomène observé : une grosse boule de feu suivi par une « queue » –

  4. Wow, it was huge. Also fellow italians have sighted it. We are searching for it on the ground unless it didnìt fell into waters…

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)