Août 082016
 
Photographie, prise par Gaël Le Bas, du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : Gaël Le Bas

Un superbe bolide(*) coloré (la plupart des les témoins rapportent une intense couleur verte) a été observé dans la nuit du 6 au 7 août 2016, depuis les régions situées au Sud de 49° en latitude de la France (de la région parisienne à la région PACA, en passant par les Pays de Loire et la Lorraine) pendant les traditionnelles Nuits des Étoiles ! Apparu à partir de 22h 07m 47s (soit 00h 07m 47s, le 7 août 2016, en heure locale(**)) , il a illuminé le ciel pendant plus de 5 secondes avant de disparaître.

Photographie, prise par Gaël Le Bas, du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : Gaël Le Bas

Photographie, prise par Gaël Le Bas depuis Céron (Saône-et-Loire), du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : Gaël Le Bas. Infos techniques : Canon 6D, f = 24 mm, pose de 24 s.

Le bolide a été largement observé, photographié et filmé (voir images en fin de page). Certaines photographies indirectes montrent même l’intensité de la lumière dégagée par le phénomène : le sol et le ciel semblent être éclairés comme en plein jour !

Photographies du ciel (et du sol) prises par David Drevet 10 secondes avant le'apparition du bolide... et pendant le bolide ! Crédit : David Drevet Photographie.

Photographies du ciel (et du sol) prises par David Drevet depuis le sommet des Monts du Forez, 10 secondes avant l’apparition du bolide… et pendant le bolide ! Crédit : David Drevet Photographie.

Ce sont pour l’instant près de 100 rapports d’observation qui ont été envoyé à l’International Meteor Organisation (IMO, imo.net) depuis samedi soir (depuis l’Ain (01), l’Allier (03), les Alpes-de-Haute-Provence (04), l’Ardèche (07), l’Aude (11), l’Aveyron (12), la Charente-Maritime (17), le Cher (18), la Côte-d’Or (21), le Doubs (25), la Drôme (26), le Gard (30), l’Hérault (34), l’Indre (36), l’Indre-et-Loire (37), l’Isère (38), le Jura (39), la Loire (42), la Haute-Loire (43), la Loire-Atlantique (44), le Lot (46), le Lot-et-Garonne (47), la Nièvre (58), le Puy-de-Dôme (63), le Bas-Rhin (67), le Rhône (69), la Saône-et-Loire (71), la Savoie (73), la Haute-Savoie (74), la Seine-et-Marne (77), le Vaucluse (84), la Vendée (85), la Vienne (86), la Haute-Vienne (87), les Vosges (88), l’Yonne (89) et la Suisse) !

Carte des 94 témoins ayant envoyé un rapport d’observation à l’IMO (au 18/08/2016, 13h10). Crédit: IMO, imo.net.

D’après les calculs réalisés par Tioga Gulon à partir des nombreuses photos et vidéos de l’événement, la trajectoire lumineuse du bolide et ses caractéristiques physiques ont pu être déterminées avec relativement de précisions. Lors de son entrée dans l’atmosphère, le météoroïde à l’origine du bolide avait une vitesse relative d’entrée très lente, proche de 13-14 km/s (proche du minimum possible pour un météoroïde), et un angle d’entrée d’environ 70° avec l’horizontale. La magnitude minimale atteinte devait être inférieure à -10, et probablement proche de -12. La trajectoire lumineuse du bolide avait une longueur d’environ 67 km, exclusivement localisée au-dessus du département de la Loire (42). Sa durée d’environ 5 secondes est donc cohérente avec la vitesse estimée précédemment (~ 13 km/s). Le bolide est devenu lumineux à 83 km d’altitude, 15 km à l’Est de la ville de Thiers, à la verticale du point de coordonnées (lat. ~ 45° 50′ 10″ N ; lon. ~ 003° 44′ 30″ E). Il s’est ensuite dirigé, en plongeant avec un angle de 70°, vers l’azimut 77°, pour une fin de trajectoire à 20 km d’altitude environ à la verticale du point projeté de coordonnées (lat. ~ 45° 53′ 00″ N ; lon. ~ 004° 01′ 50″ E).

Trajectoire atmosphérique du météoroïde (ainsi que la projection de cette trajectoire au sol) ayant donné naissance au bolide du 6 août 2016, 22h 07m TU. Calculs réalisés par Tioga Gulon et le réseau suisse FMA.

Trajectoire atmosphérique du météoroïde (ainsi que la projection de cette trajectoire au sol) ayant donné naissance au bolide du 6 août 2016, 22h 07m TU. Calculs réalisés par Tioga Gulon et le réseau suisse FMA.

Les calculs confirment donc bien le fait, contrairement à ce qui peut être lu sur certains sites, que ce météore n’est pas membre de la pluie d’étoiles filantes des Perséides (les célèbres étoiles filantes de mi-août, voir ici), mais son radiant semble plutôt localisé aux alentours des coordonnées célestes (AD ~ 17h 20′ ; D ~ 37°), soit à la limite entre les constellations de la Lyre et d’Hercule.

Photographie, prise par Kévin Bernardot depuis Lachamp-Raphaël (Ardèche), du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : Kévin Bernardot. Infos techniques : Canon 5D, Sigma 8 mm, f/d =3.5. Pose de 1 min à 1 600 iso.

Photographie, prise par Kévin Bernardot depuis Lachamp-Raphaël (Ardèche), du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : Kévin Bernardot. Infos techniques : Canon 5D, Sigma 8 mm, f/d =3.5. Pose de 1 min à 1 600 iso.

 

Photographie, prise par Koen Miskotte depuis Revest-du-Bion (Alpes-de-Haute-Provence), du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : Koen Miskotte. Infos techniques : Canon 6D, Canon EF 8-15 mm F 4,0 zoom fish eye. Pose de 29s à 2 000 iso.

Photographie, prise par Koen Miskotte depuis Revest-du-Bion (Alpes-de-Haute-Provence), du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : Koen Miskotte. Infos techniques : Canon 6D, Canon EF 8-15 mm F 4,0 zoom fish eye. Pose de 29s à 2 000 iso.

 

Photographie, prise par Sebastian Klimowicz depuis Ormesson (Seine-et-Marne), du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : Sebastian Klimowicz. Infos techniques : Nikon D3500, F = 12 mm, f/d =2.8. Pose de 30 s à 3 200 iso.

Photographie, prise par Sebastian Klimowicz depuis Ormesson (Seine-et-Marne), du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : Sebastian Klimowicz. Infos techniques : Nikon D5300, F = 12 mm, f/d =2.8. Pose de 30 s à 3 200 iso.

 

Photographie, prise par David Duret depuis Mailly-le-Château (Yonne), du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : David Duret. Infos techniques : t = 13 s, f/d = 4.5, f = 24 mm, 6 400 ISO.

Photographie, prise par David Duret depuis Mailly-le-Château (Yonne), du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : David Duret. Infos techniques : t = 13 s, f/d = 4.5, f = 24 mm, 6 400 ISO.

Photographie, prise par Floriane Meric depuis Luz Ardiden (Hautes-Pyrénées), du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : Floriane Méric. Infos techniques : Canon EOS 70D, Tamron 14mm, 1600 iso, pose de 25s.

Photographie, prise par Floriane Méric depuis Luz Ardiden (Hautes-Pyrénées), du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU. Crédit : Floriane Méric. Infos techniques : Canon EOS 70D, Tamron 14mm, 1600 iso, pose de 25s.

 

Mosaïque d'images du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU, prises par les caméras du réseau FRIPON. Crédit : FRIPON.

Mosaïque d’images du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU, prises par les caméras du réseau FRIPON. Crédit : FRIPON.

 

Iimages du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU, prises par la caméra de Saint-Véran du réseau FRIPON. Crédit : FRIPON.

Image du bolide du 6 août 2016, 22h08 TU, prises par la caméra de Saint-Véran du réseau FRIPON. Crédit : FRIPON.

 

Echo radio sur la traînée ionisée du bolide du 6 août, 22h08 TU, enregistré par la station d'Orsay du réseau FRIPON. Crédit : FRIPON.

Echo radio sur la traînée ionisée du bolide du 6 août, 22h08 TU, enregistré par la station d’Orsay du réseau FRIPON. Crédit : FRIPON.

 

Echo radio sur la traînée ionisée du bolide du 6 août, 22h08 TU, enregsitré par Jacques Molné, depuis sa station de Montvalent (Lot). Crédit : Jacques Molné.

Echo radio sur la traînée ionisée du bolide du 6 août, 22h08 TU, enregistré par Jacques Molné, depuis sa station de Montvalent (Lot). Crédit : Jacques Molné.

Bons ciels à tous, en attendant, pour les Perséides (maxima prévus dans la nuit du 11 au 12 août) !

Quelques informations complémentaires glanées sur Internet à ce sujet :

 

(*) un bolide est un météore (synonyme d’étoile filante) très lumineux (plus brillant que la planète la plus brillante du ciel, donc Vénus, de magnitude d’environ -4)

(**) en été, en France, le Temps Universel (TU) correspond à l’heure locale (HL) à laquelle on retranche 2 heures. Attention, donc ! Le bolide, observé le 7 août à 00h08 HL, a eu lieu, en TU, le 6 août à 22h08. Mais il s’agit bel et bien du même objet, même si la date semble différente !

(***) un météoroïde est une petite particule rocheuse ou métallique (originaire d’une comète, d’un astéroïde, ou un lointain résidu de la formation du Système solaire) de quelques millimètres ou dizièmes de millimètres de diamètre qui voyage dans l’espace interplanétaire. En pénétrant dans l’atmosphère, ce météoroïde va entraîner l’apparition d’un trait lumineux : le météore (plus communément appelé « étoile filante »). Enfin, si le météoroïde est suffisamment massif, on peut imaginer retrouver au sol des résidus qui ont survécus à l’entrée atmosphériques. Ce sont les météorites.

Quelques autres images du bolide :

Le bolide du 6 août 2016, filmé par Tioga Gulon avec sa station vidéo à Cérilly (Allier). Crédit : Tioga Gulon.

Le bolide du 6 août 2016, filmé par Tioga Gulon avec sa station vidéo à Cérilly (Allier). Crédit : Tioga Gulon.

Le bolide du 6 août 2016, filmé par Tioga Gulon avec sa station vidéo à Fléville (Meurthe-et-Moselle). Le bolide apparaît dans la partie en bas à droite de l'image, très déformé car dans les bords du champ de la caméra. Crédit : Tioga Gulon.

Le bolide du 6 août 2016, filmé par Tioga Gulon avec sa station vidéo à Fléville (Meurthe-et-Moselle). Le bolide apparaît dans la partie en bas à droite de l’image, très déformé car dans les bords du champ de la caméra. Crédit : Tioga Gulon.

Le bolide du 6 août 2016, filmé depuis Val Terbi par les Suisses (Jonas Schenker, Stefan Meister et Roger Spinner) du réseau FMA (ogvt.org) avec leur station vidéo VT5. Crédit : Sternwarte Schafmatt : Jonas Schenker, FMA Sternwarte Bülach: Stefan Meister, FMA ogvt.org Montsevelier, Val Terbi : Roger Spinner, FMA.

Le bolide du 6 août 2016, filmé depuis Val Terbi par les Suisses (Jonas Schenker, Stefan Meister et Roger Spinner) du réseau FMA (ogvt.org) avec leur station vidéo VT5. Crédits : Sternwarte Schafmatt : Jonas Schenker, FMA ; Sternwarte Bülach: Stefan Meister, FMA ; Montsevelier, Val Terbi : Roger Spinner, FMA.

 

Dernière mise à jour : 28/09/2016, 11h15

  59 réponses sur “Bolide du 6 août 2016, 22h 08m TU”

  1. J’ai observé ce phénomène depuis l’auberge de Garnier, au sommet des monts du forez
    Juste après minuit, une énorme lumière m’a sorti de la nuit pour m’éclairer comme un plein jour.
    Je n’ai pas eu le phénomène directement sur une photo, mais un cliché montrant l’intensité de la lumière générée.
    Il est passé juste au dessus de moi, très légerement au Nord, venant de l’ouest et filant vers l’est

    • Bonjour Drevet David,

      N’hésitez pas à signaler votre observation à cette adresse : http://fireballs.imo.net/?org=reforme
      Plus nous aurons de témoignages, et plus la trajectoire du bolide pourra être reconsituée avec précision !
      Nous sommes également intéressés par le cliché montrant l’intensité lumineuse générée par le bolide, puisque cela peut nous aider à estimer sa magnitude visuelle apparente (probablement proche de -10).
      Merci d’avance !

      Bons ciels !
      Karl

      • J ai fais un rapport complet.
        Merci pour le lien

        • Concernant la lumière, j etais comme en plein jour.
          Sur la photo le ciel est completement bleu. Je suis chasseur d orage et j ai d abord cru a un impact extrêmement proche. Mais vu la durée du phenomene et l absence de cellule orageuse, j ai compris que c etait autre chose, et c est a ce moment ou il est passé au dessus.
          Comment puis faire suivre mes photos?

          • Bonjour David,

            Vous pouvez me les envoyer par e-mail, à l’adresse : contact-arobase-reforme-meteor.net. Merci d’avance !
            Est-ce que vous nous autoriseriez à les publier sur le site du REFORME (avec nom du photographe et ce que vous souhaiteriez qu’il y figure) ?

            Bonne journée,
            Karl

  2. J’ai vu le même phénomène à l’Ouest de Lyon, même heure : durée 2s environ lumière verte puis orange, direction Ouest Est

  3. Bonjour, nous avons vu un gros météore vert fluo (d’Alès) qui allait environ en direction du Nord. Grosse traînée lumineuse derrière, pas de fragmentation. il était environ 0 heure 30 et a duré envriron deux secondes.

    • Bonjour Emmanuelle Baudry,

      Il s’agit très probablement du bolide mentionné dans cet article !
      N’hésitez pas à rapporter votre observation auprès de l’IMO (et par défaut du REFORME), à l’adresse : http://fireballs.imo.net/?org=reforme
      Cela peut nous aider à calculer sa trajectoire : plus nous avons de rapports, plus on a de chances qu’elle soit précise !

      Merci d’avance et bonne journée !
      Karl

  4. Bonjour
    Personnellement je n’ai vu qu’une intense lumière ( presque plein jour, j’ai noté l’heure et l’ai signalé sur ma page Facebook, je conduisais, il me semble que s’il y a eu impact ausol, ça ne doit pas être très loin de chez moi car j’étais en face,je situerai le point …d’impact entre La Pacaudière et Lapalisse, j’étais en voiture mais en face.
    Le faite de faire de l’aviation me donne l’avantage de me repérer assez bien, je ne peux pas le certifié à 100%, parce que je conduisais donc pas fixe et attentif à la route mais à 95 % .

    • Bonjour Serge,

      Merci pour votre témoignage !
      Est-ce que vous auriez un peu plus de précision sur votre précision lors de l’observation ?
      Les apparences sont trompeuses de nuit, et lorsqu’un météore s’éteint, les résidus du météoroïde (s’il en reste) parcourt encore des dizaines de kilomètres avant que les éventuels résidus ne touchent le sol. Le bolide étant visible, même à plusieurs centaines de kilomètres de distance, il a donc dû voyager bien au delà de La Pacaudière et Lapalisse, mais votre témoignage est suffisamment précis pour que cela nous donne une idée de la fin de la trajectoire, en le recoupant avec les autres.
      La meilleure option étant, bien entendu, de remplir le formulaire de témoignages, disponible ici : http://fireballs.imo.net/?org=reforme

      Merci d’avance !
      Et bonne journée !
      Karl

      • Bonjour,

        Un rapide message pour confirmer l’événement. Nous étions en voiture, sur une petite route de campagne en direction de Busset (dans l’allier – 03) vers 00h10 la nuit de samedi 06/08/16 à dimanche 07/08/2016, lorsque le ciel s’est incroyablement éclairé durant plusieurs secondes. Nous n’avons rien vu d’autre : pas de boule de feu, ou étoile filante sur l’instant… juste un ciel incroyablement éclairé !
        Si vous avez des informations sur ce qui s’est passé, ce sera avec plaisir que nous vous lirons, c’était surprenant !

        • Bonjour METREAU,

          Je ne sais pas de quand date votre dernière visite sur cette page, mais des mises à jour ont été réalisées depuis votre dernier message.
          Et de nouvelles images continuent même d’arriver !!!

          Bonne lecture !
          Karl

  5. Bonjour, nous avons vu un gros météore vert fluo (d’Alès) qui avait apparemment une trajectoire Sud- Nord. Grosse traînée lumineuse derrière, pas de fragmentation. il était environ 0 heure 30 (pas sûr j’ai pas pensé à noter l’heure) et a duré environ deux secondes.

  6. Bonjour, maintenant je sais qu’il s’appelle un bolide, et il porte bien son nom ! j’ai été époustoufflée ! Il était environ 0h10, je suis dans le Puy de Dôme, au sud de Clermont Ferrand, et je regardais vers l’est quand je l’ai vu. Ca m’a fait l’effet d’une boule de feu qui allait de haut en bas, en effet, moi aussi j’ai pensé que la course s’était finie sur la terre.

    • Bonsoir PAIGNON I,

      On peut l’appeler « bolide », ou même « météore/étoile filante très brillant(e) », puisque ces termes sont synonymes. Un bolide est tout simplement un météore plus brillant que la moyenne, et qui peut parfois être très impressionnant !
      Sa course s’est terminée à plusieurs dizaines de kilomètres au-dessus de la surface, mais la luminsoité de tels objets peut être très trompeuse ! De nuit, seule la brillance semble donner une idée de la distance des objets dans le ciel (une étoile brillante paraîtra plus proche que les autres, alors qu’il n’en est absolument rien !). Pour les météores, certains pensent parfois que le météore est passé à quelques dizaines de mètre de chez eux, alors qu’en réalité, il était… à plusieurs centaines de kilomètres ! La nature est parfois trompeuse ! nous sommes actuellement en train d’essayer de voir quelle a été la trajectoire exact de l’objet, nous vous tenons au courant sur cette page !

      Bonne soirée,
      Karl

  7. Bonjour, j’ai eu la chance de voir ce bolide dans l’Yonne (89), vous pouvez voir la photo ici, vraiment impressionant : https://www.facebook.com/1628581014073452/photos/a.1628592444072309.1073741828.1628581014073452/1723039197960966/ ou là en « meilleure » qualité : https://500px.com/photo/166885947.
    Bonne soirée !
    David

    • Bonjour David,

      Est-ce que nous pourrions publier votre photo sur ce site, avec les références que vous souhaiteriez (nom du photographe, lieu de prise de vue, site, Internet, etc.) ?
      Merci d’avance !
      Bonne journée,
      Karl

      • Bonjour Karl,

        Pas de soucis pour publier la photo, prise à Mailly-le-Château dans l’Yonne (89) lors de la soirée Nuit des étoiles organisée par l’association locale Ursa Major Astronomie.
        Crédit : David Duret, http://www.pilgr.im.

        Merci et bonne journée !
        David

  8. Vu sur l’autoroute : Villars-les-dombes (vers Lyon, Nord-Est)

    Ma femme a crié, j’ai freiné le temps d’observer l’objet arrivé de l’est derrière nous. Ciel comme le jour, l’objet s’est divisé en deux avant de s’éteindre.

    Inoubliable!

  9. dimanche à 00h09, avec mon fils nous avons observé le phénomène juste après avoir repris notre voiture à la sortie de l’observatoire astronomique de la Garandie à Aydat ( Puy de Dôme ) où nous nous étions rendus à la soirée des étoiles filantes.
    Cela nous a beaucoup surpris et un peu effrayés car nous avons eu l’impression d’être sous une fusée colorée de feu d’artifice qui va tomber dans le public. Je n’étais pas sûre que ce soit une météore donc j’ai fait des recherches sur le net et tous ces témoignages se recoupent.
    Personnellement, je n’avais jamais vu de météore aussi énorme , aussi colorée et qui paraissait aussi proche.
    Je profite de mon message pour remercier les membres du club astronomique d’Aydat qui nous ont offert une soirée bien sympa.

  10. Durant le festival Astro-Ciel de Valdrôme nous avons vu le bolide fendre le ciel. Il a traversé la Grande Ourse environ du Zénith verticalement vers le Nord-Nord-Ouest. Un Flash vert a illuminé le paysage. J’ai rarement vu un si beau Bolide dans ma vie d’astronome.

  11. Nous sommes 5 a l’avoir vu de Tresserve (Aix-les-Bains), à 0h09, plein ouest, le bolide de couleur verte semblait descendre verticalement et assez lentement (par rapport à un météore classique), ce qui pouvait faire penser qu’il s’agissait d’une fusée de feu d’artifice qui retombait. Hauteur au début du phénomène, environ 50°, il est passé derrière le mont du Chat qui est à 12° de hauteur depuis notre site d’observation. Azimut estimé de 90° +/- 5°. Luminosité plus faible que celle mentionnée dans d’autres témoignages. 3 personnes parmi nous n’avaient jamais vu de bolide. elles étaient ravies.

  12. Bonjour,

    Observé en visuel depuis le département de l’hérault (34).
    Rapport d’observation posté.

    Pour information, le lien vers la carte des observateurs semble cassé.

  13. Nous avons observé ce phénomène non loin de Châlus (87) . Nous étions une dizaine de personnes en train de regarder le ciel dans le cadre de la nuit des étoiles en pleine campagne limousine. Pour la plupart d’entre nous ce fut un phénomène encore jamais observé et en particulier sa couleur verte très lumineuse.

  14. Vue une énorme météorite bleutée à 00h08 dans la nuit du 6 au 7 août sur l’autoroute aux abords de Montpellier, qui a terminé sa course par ce qui m’a semblé « des étincelles » dorées, subjuguée!!!

  15. Je suis rassuré : nous n’avons donc pas rêvé ! Tous ces temoignages nous confirme cet incoyable observation totalement inoubliable tranquillement installes sur la terrasse de notre maison dans l’ouest lyonnais vers 00h15. Juste improbable : une chance inestimable…

  16. Bonsoir
    J’étais en train de marcher quand jai vu mon ombre par terre , j’ai levée la tête et j’ai vu une traînée enorme magnifique comme une fusée de feux d’artifice ! Il etait minuit sept.

  17. Nous avons aussi été témoins de ce bolide, autour de minuit, dans les monts du Forez. Absolument magnifique, avec la lumière du bolide qui a changé en cours de route: d’abord une lumière blanche, voire un peu jaune, puis qui a viré au blanc-vert éblouissant, et enfin (si je n’ai pas rêvé, j’ai du mal à croire ce que j’ai vu) quelques étincelles rougeoyantes. Comme d’autres personnes l’ont dit plus haut, j’ai cru qu’il était tombé quelques kilomètres seulement au-dessus de nous tellement il était gros et avait l’air proche.

    J’ai hâte de voir quelles conclusions seront tirées de l’événement ! A ce sujet, il n’y avait pas eu un projet de coordination en France pour observer les étoiles filantes ? Je croyais me souvenir d’un projet « Filou », ou quelque chose comme ça, mais je n’en retrouve aucune trace sur internet…

    • Bonjour lamel,

      Pour l’instant nous sommes toujours en difficultés pour calculer la fin de la trajectoire (celle qui a été le moins bien observée, car proche de l’horizon), mais ça va venir (enfin, on espère) !
      Par contre, pour le projet de coordination, ce n’est pas « filou », mais FRIPON ! Ha, ha, ha, vous y êtiez presque, et l’idée était là. Leur site Internet est celui-ci : https://www.fripon.org/
      Mais en ce moment, la plupart des personnes qui s’en occupent sont en déplacement ou en congés, donc nous n’avons pas encore accès aux données enregsitrées (mais il a été enregsitré sur plusieurs stations vidéo).
      Dès qu’ils reviennent, on devrait avoir encore plus d’images ! Et on devrait dès lors avoir une trajectoire des plus précises !

      Merci encore pour votre témoignage !
      Et si ce n’est pas fait, n’hésitez pas à envoyer votre rapport. C’est simple et très didactique : http://fireballs.imo.net/?org=reforme

      Bonnes Perséides (c’est cette nuit le maximum !) !
      Karl

      • Merci beaucoup pour votre réponse ! Et désolée pour la confusion de nom, je crois que je ne dirai plus jamais l’un sans dire l’autre.^^
        Et pour le témoignage, je m’en occupe dès ce soir.

        Merci encore !
        lamel

  18. Bonjour,

    Nous avons aussi été témoins de ce bolide le 6 Août vers minuit depuis Roupy près de Saint Quentin dans l’Aisne à l’occasion de la nuit des étoiles. Observation vers l’Est vers l’horizon.

    Bonne observation à tous.
    Odile.

  19. Bonjour, j’étais en voiture sur l’A72 à Saint-Etienne sur l’autoroute direction Clermont-Ferrand juste avant la sortie de la Talaudière, il était presque minuit quand je fus surpris par un premier flash comme lors d’éclairs sauf que là le ciel était totalement dégagé sans le moindre nuages ni chemtrails, et d’un coup il a fait pratiquement jour et une boule de feu m’est « passé » devant elle semblait étonnamment proche… Ca me fait plaisir de savoir que je ne suis pas le seul à l’avoir vu je commençais à douter de ma raison lol.

  20. Salut cousins

    J ai lue votre blog ou vous mentionnez que le bolide du 6 aout pouvait etre observer sur des centaines de kilomètres. Serais t il possible de l observer a partir de montreal au Québec?
    Car nous avons vues une immense météorite exploser avec une lumière blanche et jaune tres vive.
    Il etais 4h15 dimanche matin le 7 aout, direction est.
    Merci

    • Bonjour Nico,

      Non, la distance est alors bien trop grande. Car la courbure de la Terre fait que le bolide (même en imaginant qu’il est de luminosité suffisante pour être observé à de telles distances) apparaîtrait sous l’horizon. Un bolide peut généralement être observé sur un rayon de plusieurs centaines de kilomètres (on va dire en moyenne 300 à 400 km, mais cela dépend de pas mal de paramètres, dont l’altitude du début de la trajectoire lumineuse : plus elle est haute, plus elle est visible de loin !).
      Le bolide que vous avez observé était donc un objet indépendant !

      Bonne journée !
      Karl

  21. J’apporte une précision par rapport à mon premier commentaire. De Valdrôme (26) le bolide a débuté sa course non loin de l’étoile polaire et non du zénith comme indiqué précédemment. Il a ensuite glissé en flashant sur l’horizon nors-nord-ouest. Je souhaite à tous ceux et celles qui mettent le nez dehors, la nuit, pour rêver sous les cieux d’Uranie, un tel spectacle. Mais pas plus gros quand même. Rappelez vous Chelyabinsk en Russie !

  22. D’accord, merci pour toutes ces informations, mais alors c’était quoi ? On connaît la trajectoire mais peut-on estimer la taille de l’objet ? A-t-on retrouvé des débris sur terre ? Y a-t-il eu un impact ?…

    • Bonsoir whynot,

      Déduire la taille du météoroïde n’est pas chose aisée, car c’est dépendant de la vitesse, de la luminosité, de l’angle de pénétration… et du matériau dont est constitué le météoroïde (notamment sa composition et sa densité). On put cependant estimer que les dimensions du météoroïde qui a donné naissance au bolide du 12 août devait être de l’ordre de celles d’un ballon (quelques dizaines de centimètres).
      Pour l’instant, à notre connaissance, aucune météorite associée à l’objet n’a été récupérée, mais nous ne savons pas si des personnes sont déjà partie à leur recherche ou pas. Il n’y a pas eu d’impact (c’est rarissime, et l’objet aurait alors été autrement plus massif. Mais il est possible que quelques météorites ait pu atteindre le sol.

      Bonne nuit,
      Karl

      • Bonjour Karl, merci pour ces réponses très claires ! Je n’aurais jamais pensé qu’un élément de la taille d’un ballon puisse fournir une lumière aussi forte. Je m’étais toujours interrogée sur ce que les spécialistes appellent « des poussières de comète » en parlant des étoiles filantes des perséides en me disant que pour qu’on les voit de si loin, ça doit être de très grosses poussières…
        Merci pour ces éclairages donc, et bonne suite d’investigations !

        • Bonjour whynot,

          Désolé pour la réponse tardive…
          En fait, il faut se rendre compte que la vitesse d’entrée atmosphérique d’un météoroïde est de l’ordre de plusieurs dizaines de kilomètres par secondes… Donc à ces vitesses, même un grain de sable est fortement freiné et échauffé, même dans les hautes couches de l’atmosphère terrestre. C’est ce qui fait qu’un tout petit grain de sable peut donner naissance à un phénomène lumineux visible à plusieurs centaines de kilomètres de distance.
          Dans le cas du bolide du 6 août, la vitesse d’entrée semble être aux alentours de 13-14 km/s. C’est lent pour un météoroïde (ils ne peuvent que très difficilement être légèrement plus lents), mais pour le commun des mortels, c’est faramineux !!!

          Karl

  23. Bonjour Karl,

    Et merci pour vos mises à jour régulières ! C’est en train de devenir ma saga de l’été.

    J’ai une question concernant la carte de la trajectoire du bolide que vous avez ajoutée récemment. J’ai rentré les coordonnées GPS que vous avez indiqué pour la fin de trajectoire du bolide, et ça me donne un point, non pas vers Moulins comme indiqué sur la carte, mais plutôt vers Montbrison (donc au sud de Thiers, et non au nord).
    Je pense que soit je ne comprends pas bien ce que représente la carte, soit j’ai mal rentré les coordonnées GPS. Pourriez-vous m’expliquer plus précisément quelle a été la trajectoire supposée du bolide? Allait-il du nord vers le sud, ou inversement? Où a-t-il commencé et fini sa course (visible), approximativement?

    Merci beaucoup,
    lamel

    • Bonjour lamel,

      Toutes mes excuses ! C’est vrai que la carte n’est peut-être pas très explicite, quand on y regarde de plus près…
      Vous avez raison : la trajectoire allait de l’Ouest vers l’Est. Sa projection au sol est le trait orange. Il partait donc (en 3D), du point situé à proximité apparente de Montbrison) vers celui à proximité (apparente) de Roanne. Mais en rélité, vue du Sud, la fin de trajectoire pouvait effectivement être dans l’axe de Montbrison.
      Est-ce que c’est un peu plus clair ?
      Sinon, je refais des vues 3D en 2D ! Ou j’essaie de mettre le *.kml en téléchargement…

      Bonne journée !
      Karl

  24. Bonjour, je voulais laisser un message sur votre site mais j’ai completement oublié. J’ai été temoin de ce phenomene, je l’ai decrit sur le lien que vous donnez en commentaire j’etais au pied du mont ventoux à Sainte Colombe et je voulais observer des etoiles filantes (j’ai été servi ) . Je voudrai savoir si il existe des video du bolide.
    Merci :)

  25. Bonjour Karl,

    Je viens de trouver votre blog, est-il possible d’avoir vue le bolide de l’Espagne (près de Zaragoza)??
    Le 7 août vers 00:15

    https://goo.gl/maps/bWdY4c2gMjP2

    Je conduisais sur une petite route vers la route A-131 (je venais de prendre des photos nocturnes…), j’ai vu une lumière bleu très forte en forme de boule suivie d’une « queue » orange qui tombait en vertical, 3-4 secondes et disparu.

    La lumière même si elle était forte elle n’avait rien avoir avec la Lumière des photos de David Drevet « avant le bolide » et « pendant le bolide ».

    Malheureusement je conduisait et tout était très vite, je n’ai pas de photos…

    Merci beaucoup et excusez moi de mon français

    • Bonjour Enrique Parra,

      Toutes mes excuses pour la réponse tardive !
      Il est éventuellement possible d’avoir observé le bolide depuis le Nord de l’Espagne, surtout que l’horaire, la date et la description semble correspondre. N’hésitez pas à faire un rapport d’observation sur le site de l’IMO http://fireballs.imo.net/members/imo/report_intro
      Où est possible de répondre en espagnol, même si votre français est presque parfait ! 😉 (en, tout cas bien meilleur que mon espagnol…)
      Cela permettrait de voir si la direction dans laquelle vous avez vu le bolide peut correspondre au bolide décrit dans cet article.
      Et il est normal que la luminosité que vous avez observée soit moindre, car vous étiez bien plus éloignés de l’objet, qui devait d’ailleurs être bas sur l’horizon !

      Bonne journée,
      Karl

  26. Bonjour; Concernant ce bolide, j’ai signalé mon observation le soir même mais n’ai jamais été contacté ou tenu informé; est-ce normal ? C’est en revenant ici aujourd’hui que j’ai confirmation que ce que j’ai vu était bien un bolide …

    • Bonjour Christian,

      Non, ce n’est effectivement pas normal, car nous avons tenu régulièrement informé tous les témoins qui avaient rapporté leurs observations à l’IMO via le formulaire d’observation des avancées des études sur le sujet. Je vais regarder pourquoi vous n’avez pas été tenu au courant (e-mail mal orthographié dans le rapport, peut-être, mais nous n’avons pas reçu de retour-erreur, donc je ne m’étais pas inquiété) !
      Toutes nos excuses pour ce raté !
      Je vous envoie les différents mails expédiés, avec quelques semaines de retard…

      Karl

  27. Bonjour, je laisse un commentaire ici car je ne sais pas où le mettre..
    J’ai vu un bolide me semble t il dans la nuit du vendredi 23 septembre au samedi 24 vers 00h30. J’étais en voiture sur un rond point mais l’intensité lumineuse m’a surpris.
    C’etait comme une étoile filante mais beaucoup plus près et assez bas dans le ciel. Comme une etoile filante au début puis c’est devenu vert fluo quand ça a explosé (léger bruit perçu malgré le bruit de la voiture), ça a ralenti et la traînée est devenue plus épaisse. Puis plus rien. Ça a duré 2/3 secondes maxi. J’étais sur le dernier rond point avant de s’ engager sur la 4 voies vers Rennes venant de Vannes. Dans la direction Nord/Nord est.
    Voilà je voulais juste le signaler quelquepart.

  28. Bonjour

    J’ai été témoin d’un bolide avec une belle trainée argentée et un énorme disque bleu, bleu/vert venant du nord direction est sur le lac du Moutchic 33680 lavanau dans la nuit de vendredi soir 23 septembre . Trés impressionnant

  29. Bonjour
    Phenomene de boule de feu verte tombant a pic observé ce jour mercredi 15 mars 2017 en france, dans les vosges entre contrexeville et lamarche a 00h42.

    Allison

    • Bonjour Allison,

      Merci pour votre message !
      Par une étrange coïncidence, un autre bolide a été observé le même jour et à la même heure depuis la Charente-Maritime, mais j doute qu’il s’agisse du même objet, vues les distances entre les deux sites d’observation. La liste des bolides observés et filmés en mars est mise à jour ici : http://www.reforme-meteor.net/bolides-mars-2017/
      Et pour que votre témoignage soit conservé et correctement enregistré, n’hésitez pas à remplir un formulaire d’observation de bolide : c’est rapide, relativement simple, et ne demande pas de compétence en astronomie : http://fireballs.imo.net/?org=reforme

      Merci d’avance et bonnes observations !
      Karl

  30. Bonjour,
    Comme beaucoup j’ai vu cette merveille, j’étais dans la nature (en teuf) à Aubenas en Ardèche et j’ai vu ce bolide vert traverser le ciel avec une telle luminosité que l’on se serait cru en plein jour. je n’oublierai jamais ce jour.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)