Oct 032016
 

Vous venez d’observer un bolide et il n’apparaît pas dans la liste si dessous ? N’hésitez pas à témoigner ici !

  • 02/10, 04h32m TU (OCT, mag. = -5), filmé depuis le Calvados (BOAM, 14) et l’Indre-et-Loire (BOAM, 37).
  • 02/10, 18h43-44m TU, observé depuis le Calvados (14), le Loiret (45), la Manche (50), le Pas-de-Calais (62), la Seine-Maritime (76) et le Royaume-Uni (d’où il a également été filmé). Rentrée atmosphérique de (débris de) satellite, voir article. Rapports IMO.
  • 02/10, ~18h50m TU, observé depuis les Bouches-du-Rhône (13), le Var (83), le Vaucluse (84) et l’Italie. Rapports IMO.
  • 03/10, 04h13m TU (SPO, mag. = -4), filmé depuis la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54).
  • 03/10, ~04h40m TU, observé depuis le Finistère (29) la Loire-Atlantique (44), les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Rapports IMO.
  • 03/10, ~22h43m TU, observé depuis les Alpes-de-Haute-Provence (04) et la Slovénie. Rapports IMO.
  • 04/10, 01h13m TU (SPO, mag. = -4), filmé depuis la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54).
  • 05/10, 03h25m TU, observé depuis l’Ain (01), l’Aisne (02), l’Isère (38), le Loiret (45), la Meuse (55), le Nord (59), le Puy-de-Dôme (63), le Bas-Rhin (67), le Rhône (69), les Yvelines (78), l’Yonne (89), l’Essonne (91), les Hauts-de-Seine (92), le Val-de-Marne (94), les Pays-Bas, le Royaume-Uni, le Luxembourg, l’Allemagne et filmé depuis l’Allier (BOAM, 03) et la Meurthe-et-Moselle (BOAM 1, BOAM 2, 54). Rapports IMO.
Bolide du 05/10/2016, 03h24 TU, filmé par la station vidéo de Tioga Gulon (BOAM), depuis la Meurthe-et-Moselle. Crédit : Tioga Gulon, BOAM.

Bolide du 05/10/2016, 03h25m TU, filmé par la station vidéo de Tioga Gulon (BOAM), depuis la Meurthe-et-Moselle. Crédit : Tioga Gulon, BOAM.

  • 05/10, ~14h20m TU, observé depuis la Réunion (974). Rapport IMO à venir.
  • 05/10, ~20h21m TU, observé depuis la Gironde (33), la Meurthe-et-Moselle (54), le Val-d’Oise (95) et la Belgique. Rapports IMO.
  • 05/10, 23h39m TU (SPO, mag. = -5), filmé depuis l’Indre-et-Loire (BOAM, 37).
  • 06/10, ~00h30m TU, observé depuis l’Essonne (91). Rapport IMO à venir.
  • 06/10, 01h21m TU (SPO, mag. = -6) filmé depuis le Calvados (BOAM, 14).
Bolide du 06/10/2016, 01h21m TU, filmé par la station vidéo de Tioga Gulon (BOAM), depuis la Meurthe-et-Moselle. Crédit : Tioga Gulon, BOAM.

Bolide du 06/10/2016, 01h21m TU, filmé par la station vidéo de Tioga Gulon (BOAM), depuis la Meurthe-et-Moselle. Crédit : Tioga Gulon, BOAM.

  • 06/10, 02h11m TU (SPO, mag. = -4), filmé depuis l’Indre-et-Loire (BOAM, 37).
  • 06/10, ~03h57m TU, observé depuis le Bas-Rhin (67). Rapport IMO.
  • 06/10, ~23h08m TU, observé depuis les Landes (40) et filmé depuis la Charente-Maritime (17). Rapport IMO.
Bolide du 06/10/2016, 23h08m TU, filmé et spectrographié par la station vidéo de Jean-Christophe DORE, depuis la Charente Maritime. Crédit : Jean-Christophe DORE.

Bolide du 06/10/2016, 23h08m TU, filmé et spectrographié par la station vidéo de Jean-Christophe DORE, depuis la Charente Maritime. Crédit : Jean-Christophe DORE.

  • 07/10, ~21h00m TU, observé depuis l’Aude (11). Rapport IMO.
  • 10/10, ~20h20m TU, observé depuis la Seine-et-Marne (77) et l’Allemagne. Rapports IMO.
  • 10/10, 22h55m TU (SPO, mag. = -6), filmé depuis la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54).
  • 11/10, 02h15m TU (SPO, mag. = -4), filmé depuis l’Indre-et-Loire (BOAM, 37).
  • 11/10, ~19h53m TU, observé depuis l’Allier (03), le Doubs (25), l’Isère (38) et la Haute-Savoie (74). Rapports IMO.
  • 15/10, ~04h55m TU, observé depuis l’Hérault (34). Rapport IMO.
  • 20/10, ~21h00m TU, observé depuis le Finistère (29) et le Tarn (81). Rapports IMO.
  • 21/10, ~21h21m TU, observé depuis la Charente-Maritime (17) et la Vendée (85). Rapports IMO.
  • 22/10, ~22h40m TU, observé depuis le Nord (59). Rapport IMO à venir.
  • 23/10, ~22h34m TU, observé depuis le Rhône (69). Rapport IMO à venir.
  • 26/10, ~18h10m TU, observé depuis les Hautes-Alpes (05). Rapport IMO.
  • 26/10, ~21h00m TU, observé depuis le Pas-de-Calais (62). Rapport IMO à venir.
  • 26/10, ~23h30m TU, observé depuis le Gard (30). Rapport IMO.
  • 27/10, ~16h40m TU, observé depuis les Bouches-du-Rhône (13) et la Corrèze (19). Rapports IMO.
  • 27/10, ~17h41m TU, observé depuis la Charente (16), la Charente-Maritime (17), la Dordogne (24), le Gers (32) et la Gironde (33). Rapports IMO.
  • 27/10, ~18h35m TU, observé depuis la Vendée (85). Rapport IMO.
  • 27/10, ~21h07m TU, observé depuis les Bouches-du-Rhône (13). Rapport IMO.
  • 27/10, ~22h08m TU, observé depuis le Gard (30) et la Haute-Garonne (31). Rapports IMO.
  • 27/10, ~23h16m TU, observé depuis les Alpes-Maritimes (06) et le Var (83). Rapports IMO.
  • 29/10, ~21h53m TU, observé depuis la Gironde (33), la Loire-Atlantique (44), la Suisse et les Pays-Bas. Rapports IMO.
  • 29/10, ~22h46m TU, observé depuis la Haute-Vienne (87). Rapport IMO.
  • 30/10, ~17h37m TU, observé depuis l’Ain (01), les Hautes-Alpes (05), les Alpes-Maritimes (06), le Cantal (15), la Corse (20), la Côte-d’Or (21), l’Hérault (34), l’Isère (38), les Landes (40), le Haut-Rhin (68), la Saône-et-Loire (71), le Var (83) et le Vaucluse (84). Rapports IMO.
  • 30/10, ~18h08m TU, observé depuis l’Isère (38). Rapport IMO à venir.
  • 30/10, ~18h29m TU, observé depuis les Bouches-du-Rhône (13). Rapport IMO.
  • 30/10, ~21h45m TU, observé depuis l’Indre-et-Loire (37). Rapport IMO.
  • 31/10, ~05h00m TU, observé depuis l’Hérault (34). Rapport IMO.
  • 31/10, ~05h43m TU, observé depuis la Charente-Maritime (17), la Gironde (33), la Haute-Loire (43), l’Orne (61), la Sarthe (72), la Vendée (85) et la Vienne (86). Rapports IMO.
  • 31/10, ~18h20m TU, observé depuis les Yvelines (78), l’Essonne (91) et le Royaume-Uni. Rapports IMO.
  • 31/10, ~23h40m TU, observé depuis l’Eure (27) et l’Ille-et-Vilaine (35). Rapports IMO.

Dernière mise à jour : 10/11/2016, 09h55

Mai 312016
 
fripon

Ca y est ! Après de longs mois et même années de laborieuses installations de stations vidéo et radio, ça y est ! Aujourd’hui est officiellement lancé le projet FRIPON (Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network), alors que 70% des caméras (sur plus d’une centaine prévue) sont installées et fonctionnelles. L’objectif ? Il est très simple : enregistrer simultanément chaque bolide survolant le territoire français par une dizaine de caméras, et en déduire le point de chute des éventuelles météorites (si météorites il y a), ainsi que l’orbite du météoroïde avant son entrée atmosphérique.

En clair : arriver à associer le type de météorite et sa composition à son origine dans le Système solaire! Rien de moins!

Longue vie à FRIPON et à ses caméras et récepteurs radio !

En attendant le prochain bolide et la découverte de la météorite associée !

Pour plus d’informations :

 

Dernière mise à jour : 03/07/2016, 23h57

Nov 032015
 

Le courant météorique des Taurides se subdivise en deux pluies météoriques distinctes : les Taurides Nord (NTA) et Sud (STA), séparées sur la voûte céleste de 6° en déclinaison. Ces deux sources sont assciées à la comète à très courte période 2P/Encke, ainsi qu’à tous les objets du même type (comme l’astéroïde 2004 TG10, ou toutes les particules constituant la lumière zodiacale),  issus de la probable fragmentation d’une gigantesque comète il y a 20 000 à 30 000 ans. Or, les météoroïdes issus de ces sources ont des orbites qui les amènent relativement près de l’orbite de Jupiter. La géante gazeuse perturbe donc énormément leur trajectoire. Notamment en créant des zones de résonance, dans lesquelles les particules sont piégées, et ne peuvent que difficilement s’échapper. En résultent des zones de l’espace où la densité en météoroïdes est plus importante que la moyenne ; c’est une telle zone que nous devrions traverser en 2015 : la terre devrait pénétrer dans les poussières issues de la comète 2P/Encke qui sont entrées en résonance 7:2 avec Jupiter. C’est-à-dire qu’elles parcourent 7 fois leur orbite quand Jupiter en fait deux.

Carte de position des radiants des taurides Nord (NTA) et Sud (STA). Crédit IMO, www.imo.net.

Carte de position des radiants des Taurides Nord (NTA) et Sud (STA). Crédit IMO, www.imo.net.

Un tel phénomène a déjà été observé en 1988, 1995, 1998 et 2005. les prévisions laissent penser (et les observations actuelles tendent à le confirmer) que 2015 pourrait être la prochaine année sur la liste. lors de tels retours, les ZHR (en temps normal de 5) peuvent grimper à 10, voire 15 pour chacune des branches du complexe des Taurides : en résulte une jolie activité, qui est généralement marquée par la fréquente apparition de bolides tels que certains ont pu être observés ces derniers jours ! Ce phénomène dure génralement une dizaine de jours, de la fin octobre à mi-novembre. Nous sommes donc en plein dedans ! Et comme le radiant des taurides est levé toute la nuit, des Taurides peuvent apparaître dans le ciel à tout moment, même si elles seront plus nombreuses lorsque le radiant passe au méridien, en milieu de nuit.

Et peut-être avoir la chance d’assiter à ça : ce bolide une Tauride, a été observé et filmé depuis l’Allemagne et la Pologne le 31 octobre 2015, à 18h05 TU : http://imo.net/node/1645 et (en polonais) : http://www.pkim.org/?q=pl/bolid_31_pazdziernika_2015_nad_pomorzem
Ce qui donne, en images et en vidéos :

Bonnes observations et bons ciels à tous !