Warning: Declaration of Suffusion_MM_Walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /homepages/5/d144083111/htdocs/reforme-meteor/wp-content/themes/suffusion/library/suffusion-walkers.php on line 39
Juil 212016
 

Le mois de juillet marque généralement le retour d’une activité météorique forte, et qui va perdurer jusqu’à la fin de l’année.

La fin du mois est notamment marquée par le début d’activité des célèbres Perséides, mais également par celle de multiples pluies dont les radiants sont localisés das les constellations du Verseau, du Capricorne et du Poisson Austral. Pendant longtemps, l’International Meteor Organisation (IMO) comptabilisait pas moins de 6 sources actives dans cette région du ciel de mi-juillet à mi-août. Désormais, même si une telle réduction est une simplification à l’extrême de la situation, l’IMO considère qu’il y a 3 sources majeures qui se distinguent par une activité détectable par rapport aux autres sources, moins intenses.

La plus active d’entre elle est la pluie des delta-Aquarides Sud (SDA) (seule rescapée du lot de 4 pluies : delta-Aquarides Nord et Sud, ainsi que iota-Aquarides Nord et Sud référencée par l’IMO il y a quelques années), active du 12 juillet au 23 août, avec une activité conséquente, puisque le ZHR (Zenithal Hourly Rate) atteint 16 lors de son maximum, prévu aux environs du 30/07 ! De maximas secondaires d’intensité équivalente peuvent cependant être observés autour de cette date, du 26 au 31 juillet. Il est également à noter que les dernières observations radio semblent montrer que la pluie météorique des delta-Aquarides Sud a une forte signature radio (elles sont plus discrètes en visuel).

Positions des radiants des pluies météoriques des alpha-Capricornides (CAP), delta-Aquarides Sud (SDA), Pisces Austrinides (PAU) et de la source antihéliaque (ANT). Crédit : International Meteor Organization (imo.net).

Positions des radiants des pluies météoriques des alpha-Capricornides (CAP), delta-Aquarides Sud (SDA), Pisces Austrinides (PAU) et de la source antihéliaque (ANT). Crédit : International Meteor Organization (imo.net).

Un peu plus haut dans le ciel, mais un peu moins intense en activité (ZHR maximum d’environ 5), la pluie météorique des alpha-Capricornides (CAP) est elle active du 3 juillet au 15 août, avec un maximum prévu à la même date que les delta-Aquarides sud, soit le 30 juillet. Même si les radiants de ces deux sources ne sont pas très éloignés l’un de l’autre sur la voûte céleste, il est intéressant de noter que la vitesse d’entrée atmsophérique des météoroïdes qui les composent sont très différentes. les alpha-Capricornides sont très lentes (V = 23 km/s), tandis que la vitesse d’netrée des météoroïdes composant les météores des delta-Aquarides Sud ont une vitesse quasi double (V = 41 km/s). Ce qui peut être un bon moyen de les distinguer en cas de doute. Les apha-Capricornides semblent avoir été légèrement plus actives en 1984 et 1995 (ZHR ~ 10). Mais rien d’exceptionnel n’a été observé depuis, même si les bolides très lents qui peuvent provenir de cette source sont toujours très spectaculaires et photogéniques.

Enfin, peut-être aurez-vous la chance d’observer quelques météores issus d’une source bien plus basse sur l’horizon. La déclinaison du radiant des Pisces Austrinides n’est en effet que de -30°, et ne monte donc guère au-dessus de l’horizon Sud, même lors de son passage au méridien. Il peut cependant être la source de quelques météores, notamment autour de son maximum d’activité, autour du 28/07, lorsque son ZHR atteint généralement 5. Cependant, très peu de données ont été enregsitrées concernant cette source, et il est possible que son activité soit légèrement surestimée.

Voilà donc de quoi occuper vos nuits en attendant l’arrivée des célèbres Perséides ! Ces dernières sont même déjà observables dès maintenant, mais à des taux bien moindres que ceux qui nous attendent aux alentours du 12 août…

Dernière mise à jour : 21/07/2016, 23h40

Juil 032016
 

Vous venez d’observer un bolide et il n’apparaît pas dans la liste si dessous ? N’hésitez pas à témoigner ici !

  • 01/07, ~03h44 TU, observé depuis le Gard (30), l’Hérault (34) et le Vaucluse (84). Rapports IMO.
  • 01/07, ~04h45 TU, observé depuis l’Isère (38). Rapport IMO.
  • 03/07, ~23h00 TU, observé depuis le Var (83). Rapport IMO.
  • 04/07, ~00h35 TU, observé depuis l’Hérault (34). Rapport IMO.
  • 04/07, ~20h48 TU, observé depuis les Alpes-de-Haute-Provence (04). Rapports IMO.
  • 04/07, ~22h00 TU, observé depuis la Corse (20).
  • 04/07, ~23h40 TU, observé depuis la Moselle (57) et le Bas-Rhin (67), filmé depuis le Doubs (FRIPON, 25) et l’Allemagne, la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54), les Vosges (FRIPON, 88) et la Suisse. Rapports IMO.
(c) Marc Herrault

(c) Marc Herrault

  • 06/07, ~20h56 TU, observé depuis la Gironde (33). Rapport IMO.
  • 07/07, 00h39 TU, mag. = -5 (SPO),  filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02).
  • 09/07, ~21h14 TU, observé depuis l’Indre-et-Loire (37), l’Isère (38), l’Oise (60) et les Vosges (88). Rapports IMO.
  • 09/07, ~22h49 TU, observé depuis la Charente (16). Rapport IMO.
  • 10/07, ~19h05 TU, observé depuis l’Hérault (34). Rapport IMO.
  • 12/07, 01h15 TU, mag. = -5 (SPO),  filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02).
  • 15/07, 00h19 TU, mag. = -4 (SPO),  filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02).
  • 15/07, 00h25 TU, mag. = -5 (SPO),  filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02).
  • 15/07, 00h32 TU, mag. = -4 (PER),  filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02).
  • 15/07, 23h23 TU, mag. = -4 (SPO),  filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02).
  • 16/07, 20h17 TU, mag. = -5 (SPO),  filmé depuis le Haut-Rhin (BOAM, 68).
(c) Christophe DEMEAUTIS

(c) Christophe DEMEAUTIS

  • 18/07, 02h37 TU, mag. = -6 (PER) , observé depuis le Calvados (14), le Morbihan (56), la Somme (80), la Grande-Bretagne et filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02) et le Calvados (BOAM, 14). Rapports IMO.
(c) Jean BRUNET

(c) Jean BRUNET

  • 18/07, ~21h24 TU, observé depuis l’Indre-et-Loire (37) et la Grande-Bretagne. Rapports IMO.
  • 18/07, ~22h30 TU, observé depuis les Hauts de France.
  • 19/07, 01h35 TU, (PER, mag. = -5), filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02).
(c) AstroChinon

(c) AstroChinon

  • 19/07, ~23h22 TU, observé depuis l’Allier (03) et la Loire (42). Rapports IMO.
  • 20/07, ~02h00 TU, observé depuis l’Essonne (91). Rapport IMO.
  • 22/07, ~02h45 TU, observé depuis la Sarthe (72). Rapport IMO à venir.
  • 23/07, ~21h50 TU, observé depuis les Hautes-Pyrénées (66). Rapport IMO.
  • 23/07, ~22h30 TU, observé depuis le Nord (59) et la Belgique. Rapports IMO.
  • 24/07, 00h02 TU, (KCG, mag. = -5), filmé depuis la Seine-et-Marne (BOAM, 77).
(c) Arnaud LEROY

(c) Arnaud LEROY

  • 24/07, 04h43 TU, (PER, mag. = -8), filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02) et le Calvados (BOAM, 14).
  • 27/07, ~00h23 TU, observé depuis le Val-de-Marne (94), la Belgique et les Pays-Bas. Rapports IMO.
  • 27/07, 01h42 TU, (PER ou KCG, mag. = -4), filmé depuis la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54) et la Seine-et-Marne (BOAM, 77).
  • 27/07, 02h39 TU (PER, mag. = -8), observé depuis le Doubs (25), le Val-de-Marne (94) et filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02) et la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54). Rapports IMO.
  • 27/07, ~18h45 TU, observé depuis la Corse (20). Rapport IMO.
  • 27/07, ~20h03 TU, observé depuis la Savoie (73). Rapport IMO.
  • 27/07, ~23h34 TU, observé depuis la Moselle (57). Rapport IMO.
  • 28/07, 00h10 TU, (KCG, mag. = -4), filmé depuis la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54).
  • 28/07, 01h35 TU, (PER, mag. = -4), filmé depuis la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54).
  • 29/07, 01h36 TU (SPO, mag. = -8), observé depuis le Cher (18), le Loiret (45) le Rhône (69) et filmé depuis l’Aube (FRIPON, 10) et la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54). Rapports IMO.
  • 29/07, ~21h00 TU, observé depuis la Moselle (57). Rapport IMO.
  • 30/07, 00h18 TU, (PER, mag. = -4), filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02)
  • 30/07, 03h00 TU, (CAP, mag. = -5), filmé depuis l’Aisne (BOAM, 02) et la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54).
  • 31/07, 21h53 TU, (CAP, mag. = -6), filmé depuis la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54).
(c) Marc HERRAULT

(c) Marc HERRAULT

  • 31/07, 22h24 TU, (PER, mag. = -5), observé depuis l’Aisne (BOAM, 02) et la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54).
  • 31/07, 23h24 TU, (SDA, mag. = -5), observé depuis l’Aisne (BOAM, 02).
  • 31/07, ~21h40 TU, observé depuis l’Orne (61). Rapport IMO.

Dernière mise à jour : 09/08/2016, 10h25

Juil 012015
 

Vous venez d’observer un bolide et il n’apparaît pas dans la liste si dessous ? N’hésitez pas à témoigner ici !

  • 01/07, ~20h30 TU, observé depuis l’Isère (38). Rapport IMO.
  • 01/07, ~22h20 TU, observé depuis le Puy-de-Dôme (63) et la Saône-et-Loire (71). Rapport IMO.
  • 03/07, ~21h50 TU, mag = -5, observé depuis le Nord (59) et la Belgique. Rapports IMO.
  • 03/07, ~ 21h50 TU, observé depuis les Alpes Maritimes (06), le Nord (59) et la Belgique. Rapports IMO.
  • 04/07, 19h38 TU, mag < -7, observé depuis les Alpes-de-Haute-Provence (04).
  • 07/07, ~17h15 TU, mag < -7, observé depuis les Alpes-de-Haute-Provence (04), le Vaucluse (84) et la Belgique. Rapport IMO.
  • 08/07, 22h02 TU, observé depuis le Gard (30). Rapport IMO.
  • 09/07, ~14h40 TU, observé depuis la Belgique.
  • 09/07, 00h17 TU, mag = -4 (SPO), filmé depuis le Calvados (14), le Loiret (45) et la région parisienne (77, 91).
(c) Jean Brunet

(c) Jean Brunet

(c) Jean Brunet

(c) Jean Brunet

(c) Marc Herrault

(c) Marc Herrault