Déc 052017
 

Vous venez d’observer un bolide ? N’hésitez pas à témoigner (même s’il n’apparaît pas dans la liste) : c’est rapide, ludique, et ça ne demande aucune compétence en astronomie !

Bolide du 12/12/2017, 03h05 TU, filmé par la station vidéo de Tioga Gulon (Meurthe-et-Moselle). Crédit : Tioga Gulon, BOAM

Bolide du 12/12/2017, 03h05 TU, filmé par la station vidéo de Tioga Gulon (Meurthe-et-Moselle). Crédit : Tioga Gulon, BOAM

  • 12/12, 03 h 51 min TU, filmé depuis la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54) et la Seine-et-Marne (BOAM, 77).
Bolide du 12/12/2017, 03h 49min TU, filmé par la station vidéo d'Arbnaud Leroy et Renan Trangosi, à Gretz-Armainvilliers (Seine-et-Marne, 77). Crédit: Arnaud Leroy, Renan Trangosi, BOAM.

Bolide du 12/12/2017, 03h 49 TU, filmé par la station vidéo d’Arnaud Leroy et Renan Trangosi, à Gretz-Armainvilliers (Seine-et-Marne, 77). Crédit: Arnaud Leroy, Renan Trangosi, BOAM.

  • 12/12, ~16 h 10 min TU, observé depuis la Moselle (57). 1 rapport IMO.
  • 12/12, ~21 h 10 min TU, observé depuis le Rhône (69) et la Suisse. 13 rapport IMO.
  • 14/12, 02 h 50 min TU, filmé depuis la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54).
  • 14/12, ~05 h 35 min TU, observé depuis le Puy-de-Dôme (63), la Haute-Saône (70). 2 rapports IMO.
  • 14/12, ~06 h 45 min TU, observé depuis l’Orne (61) et la Grande-Bretagne. 2 rapports IMO.
  • 14/12, ~06 h 46 min TU, observé depuis la Gironde (33). 1 rapport IMO.
  • 14/12, 17 h 39 min TU, observé depuis l’Ardèche (07), l’Aude (11), l’Aveyron (12), les Bouches-du-Rhône (13), la Charente-Maritime (17), les Côtes-d’Armor (22), la Dordogne (24), la Drôme (26), le Gard (30), la Haute-Garonne (31), l’Ille-et-Vilaine (35), l’Isère (38), la Loire (42), la Haute-Loire (43), le Lot-et-Garonne (47), le Morbihan (56), le Puy-de-Dôme (63), les Hautes-Pyrénées (65), le Rhône (69), les Yvelines (78), les Deux-Sèvres (79), le Vaucluse (84), la Vendée (85) et filmé par les caméras du réseau FRIPON. 51 rapports. Voir article.
  • 14/12, 18 h 05 min TU, observé depuis le Puy-de-Dôme (63). 1 rapport IMO.
  • 14/12, 18 h 43 min TU, filmé par les caméras du réseau FRIPON. Voir article.
  • 14/12, 21 h 15 min TU, observé depuis la Vienne (86) et filmé par les caméras du réseau FRIPON. 1 rapport IMO. Voir article.
  • 14/12, 21 h 46 min TU, observé depuis les Alpes-Maritimes (06). 1 rapport IMO.
  • 15/12, ~21 h 10 min TU, observé depuis la Vendée (85). 1 rapport IMO.
  • 15/12, ~22 h 04 min TU, observé depuis la Vendée (85). 1 rapport IMO.
  • 16/12, ~04 h 54 min TU, observé depuis la Gironde (33) et le Tarn-et-Garonne (82) (85). 2 rapports IMO.
  • 16/12, ~19 h 14 min TU, observé depuis les Alpes-Maritimes (06) et le Var (83). 2 rapports IMO.
  • 17/12, ~16 h 48 min TU, observé depuis les Côtes-d’Armor (22), le Finistère (29) et la Loire-Atlantique (44). 7 rapports IMO.
  • 18/12, ~18 h 05 min TU, observé depuis l’Ille-et-Vilaine (35). 1 rapport IMO.
  • 20/12, ~10 h 19 min TU, observé depuis les Alpes-Maritimes (06) et la Savoie (73). 2 rapports IMO.
  • 22/12, ~00 h 10 min TU, observé depuis les Bouches-du-Rhône (13). 1 rapport IMO.
  • 22/12, ~05 h 46 min TU, observé depuis l’Hérault (34) et la Savoie (73). 2 rapports IMO.
  • 22/12, ~17 h 30 min TU, observé depuis les Alpes-de-Haute-Provence (04) et l’Italie. 2 rapports IMO.
  • 25/12, ~16 h 11 min TU, observé depuis la Meurthe-et-Moselle (54), le Bas-Rhin (67), le Haut-Rhin (68), les Vosges (88) et les Pays-Bas. 5 rapports IMO.
  • 25/12, 22 h 38 min TU, filmé depuis la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54).
  • 26/12, 03 h 07 min TU, observé depuis l’Indre-et-Loire (37), l’Isère (38), le Jura (39), la Meurthe-et-Moselle (54), la Haute-Savoie (74), la Grande-Bretagne et filmé depuis la Meurthe-et-Moselle (BOAM, 54). 6 rapports IMO.
Bolide du 26/12/2017, 03h07 TU, filmé par la station vidéo de Marc Herrault (Meurthe-et-Moselle). Crédit : Marc Herrault, BOAM

Bolide du 26/12/2017, 03h07 TU, filmé par la station vidéo de Marc Herrault (Meurthe-et-Moselle). Crédit : Marc Herrault, BOAM

  • 26/12, ~04 h 21 min TU, observé depuis la Charente-Maritime (17), les Côtes-d’Armor (22), le Finistère (29), la Gironde (33), le Puy-de-Dôme (63) et les Deux-Sèvres (79). 8 rapports IMO.
  • 26/12, ~06 h 50 min TU, observé depuis le Finistère (29). 1 rapport IMO.
  • 27/12, ~19 h 30 min TU, observé depuis la Gironde (33). 1 rapport IMO.
  • 28/12, ~17 h 55 min TU, observé depuis la Mayenne (53). 1 rapport IMO.
  • 28/12, ~20 h 54 min TU, observé depuis l’Eure-et-Loir (28), l’Indre (36), le Maine-et-Loire (49), la Manche (50), la Mayenne (53), le Rhône (69), le Val-de-Marne (94) et la Grande-Bretagne. 9 rapports IMO.
  • 28/12, ~21 h 56 min TU, observé depuis Paris (75) et la Grande-Bretagne. 3 rapports IMO.
  • 29/12, ~21 h 20 min TU, observé depuis le Calvados (14). 1 rapport IMO.

Dernière mise à jour : 31/12/2017, 12 h 18 min

Sep 102017
 

Un gros bolide a été observé depuis un large quart Sud-Est de la France le 10 septembre, à 19h 29min TU (soit 21h 29min, heure locale française). Les rapports d’observation (plus de 25) ont été envoyé de la Meurthe-et-Moselle aux Bouches-du-Rhône, en passant par les Pyrénées-Orientales et la Suisse ! Ce météore a également été détecté par 14 caméras du réseau FRIPON (voir image ci-dessous) !

D’après les observations, la durée du bolide était d’environ 4 secondes, et il a été très brillant (probablement de magnitude proche de celle de la Pleine Lune) puisque de nombreux témoins l’ont observé depuis chez eux. Un témoin qui a observé également le bolide du 4 août dernier rapporte même que celui-ci était plus brillant (pour rappel, le bolide du 4 août était évalué à la magnitude d’environ -13, soit celle de la Pleine Lune). Il semble également que le météoroïde se soit fragmenté en de multiples morceaux à la toute fin de sa trajectoire lumineuse.

Carte de localisation des témoins ayant envoyé un rapport d'observation du bolide du 10 septembre 2017, 19h 29m TU. Crédit : IMO/AMS

Carte de localisation des témoins ayant envoyé un rapport d’observation du bolide du 10 septembre 2017, 19h 29m TU. Crédit : IMO/AMS

Cet événement est associé à l’entrée dans l’atmosphère à grande vitesse (dans le cas du bolide du 10/09, probablement entre 25 et 30 km/s) d’un météoroïde (petit caillou interplanétaire dont les dimensions peuvent varier de quelques micromètres à plusieurs centimètres, voire dizaines de centimètres). Ce dernier laisse sur son passage une traînée lumineuse dans l’atmosphère : l’étoile filante, ou météore. Et s’il est relativement massif, ce trait de lumière est plus brillant : le météore devient très lumineux, et prend l’appellation « bolide » (même si c’est en réalité un météore/étoile filante).

Le bolide du 10 septembre 2017, 19h 29min TU, filmé depuis la caméra FRIPON de Lebleymard (Lozère). Crédit : FRIPON

Le bolide du 10 septembre 2017, 19h 29min TU, filmé depuis la caméra FRIPON du Bleymard (Lozère). Crédit : FRIPON

Le bolide du 10 septembre 2017, 19h 29min TU, filmé depuis la caméra de François Kügel et Claudine Rinner depuis Dauban (Alpes-de-Haute-Provence). Crédit : Allsky de Dauban - MPC A77 Banon C.Rinner, F.Kugel (http://fkometes.pagesperso-orange.fr/pages/meteo_A77.html)

Le bolide du 10 septembre 2017, 19h 29min TU, filmé depuis la caméra de François Kügel et Claudine Rinner depuis Dauban (Alpes-de-Haute-Provence). Crédit : Allsky de Dauban – MPC A77 Banon C.Rinner, F.Kugel (http://fkometes.pagesperso-orange.fr/pages/meteo_A77.html)

Écho radio du bolide du 10 septembre 2017, 19h 29m TU, enregistré par la station radio FRIPON de Marseille (13). Crédit : FRIPON

Écho radio du bolide du 10 septembre 2017, 19h 29m TU, enregistré par la station radio FRIPON de Marseille (13). Crédit : FRIPON

Les résultats des analyses automatiques réalisées à partir des observations visuelles indiquent que le bolide a commencé à être visible au-dessus de la Drôme (entre Die et Crest), avant de survoler Valence, l’Ardèche, la Haute-Loire, faire une petite incursion au-dessus du département de la Loire, et disparaître visuellement au-dessus de l’Auvergne, 35 km environ au Sud de Thiers, et 30 km à l’Est d’Issoire. La vitesse d’entrée atmosphérique devait donc être proche de 25-30 km/s.

Si vous avez observé cet objet, n’hésitez donc pas à remplir dès maintenant un Formulaire d’Observation de Bolide ! Cela nous aidera à reconstruire la trajectoire atmosphérique du météoroïde. Et n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions à ce sujet ! Merci d’avance !

Cette page sera mise à jour au fur et à mesure de l’arrivée des rapports et des résultats de leur analyse. N’hésitez donc pas à lui rendre visite régulièrement !

Dernière mise à jour : 11/09/2017, 09h 29min