Déc 132017
 
Les Géminides 2015, photographiées par Steed Yu depuis l'observatoire de Xinglong, en Chine

Les Géminides 2015, photographiées par Steed Yu depuis l’observatoire de Xinglong, en Chine. Crédit NightChina.net, Steed Yu

Les Géminides, associées à l’astéroïde (ou comète rocheuse, ou comète éteinte, on ne sait pas encore trop) (3200) Phaéthon sont actives depuis plus d’une semaine maintenant ! Les observateurs radio, vidéo et visuels ont dû s’en rendre compte, car leur nombre n’a cessé de croître au cours des dernières nuits.
Coïncidence amusante, cette année, le 17 décembre, (3200) Phaéthon va effectuer son passage le plus proche de notre planète depuis sa découverte en octobre 1983 : il passera ainsi à 10.3 millions de kilomètres à cette date-là. Trop éloigné, donc, pour que des particules en train de s’échapper de sa surface puissent nous atteindre, et donc pas de sursauts d’activités attendus. Mais une étude très récente de Juergen Rendtel et Galina Ryabovaexplique l’augmentation continue d’activité de cette source depuis 1985. Et le phénomène ne devrait pas s’arrêter !
Cette année, le ciel est très favorable pour l’observation visuelle des Géminides, puisque la Lune sera absente du ciel, laissant un ciel bien noir aux observateurs qui auront réussi à s’éloigner des lumières artificielles. Ainsi, l’observation pourra être faite en toute quiétude, et surtout, elle sera optimisée ! Au plus fort de l’activité apparente (lorsque le radiant, localisé très près de l’étoile Castor, dans les Gémeaux), donc vers 2-3 h du matin, 70 à 80 Géminides devraient être observables par heure.
Cette année, le maximum est prévu le 14 décembre, vers 06h 30m TU, donc la nuit prochaine sera la plus active ! Et vus les niveaux d’activité enregistrés les années passées, ce sera peut-être même la plus active de l’année !
L’International Meteor Organization a consacré une page à l’observation des Géminides : https://www.imo.net/viewing-the-geminid-meteor-shower-in-2017/
Bons ciels !