Oct 032016
 

Un objet artificiel est rentré dans l’atmosphère dans la soirée du 02 octobre 2016, à 18h42-18h45 TU (soit 20h42-20h45, heure locale française). Il a été observé par une trentaine de personnes depuis le Sud du Royaume-Uni, ainsi que depuis la Normandie (Calvados (14), Manche (50), Seine-Maritime (76)) et qui ont envoyé un rapport d’observation à l’IMO/AMS.

Carte de position des témoins de la rentrée atmosphérique ayant envoyé un rapport d'observation à l'IMO. Crédit: IMO/AMS

Carte de position des témoins de la rentrée atmosphérique ayant envoyé un rapport d’observation à l’IMO. Crédit: IMO/AMS

Cet objet n’était donc pas à proprement parler un bolide, puisqu’il n’était pas d’origine naturelle. Sa vitesse apparente est d’ailleurs bien plus faible que celle d’un bolide, même les moins rapides ! D’après les premiers éléments dont nous disposons, il pourrait s’agir de débris (ou du satellite en lui-même) associés au Cubesat américain FLOCK 2B 2 (NORAD 40951, lancé le 20 novembre 1998 depuis Baïkonour), qui devait théoriquement faire son entrée atmosphérique un peu plus tard, mais qui passait juste au-dessus de l’Angleterre à ce moment là.

Position du Cubesat Flock 2B 2 (NORAD 40951) le 02 octobre 2016, à 18h43 TU. Crédit: SatView

Position du Cubesat Flock 2B 2 (NORAD 40951) le 02 octobre 2016, à 18h43 TU. Crédit: SatView

L’objet a été filmé depuis l’Angleterre par Richard Fleet : https://www.flickr.com/photos/66996725@N00/30074026625/

allsky_oslt20161002_184222

allsky_oslt20161002_184322

allsky_oslt20161002_184422

Images avec temps de pose de 45 secondes prises par Patrick Sogorb depuis la Seine-et-Marne. la première image (en haute, prise de 18h 42m 00s à 18h 42m 45s TU) montre l’objet principale. La seconde (au milieu, prise de 18h 43m 00s à 18h 43m 45s TU) montre la fin de trajectoire des débris suivant l’objet principal de manière rapprochée. Enfin, la dernière image (en bas, prise de 18h 44m 00s à 18h 44m 45s TU) montre la trajectoire d’un dernier débris suivant le groupe de débris principaux. Crédit: Patrick Sogorb.

 

ATTENTION : un bolide a également été observé depuis le Sud-Est de la France (Bouches-du-Rhône (13), Var (83) et Vaucluse (84)). Sauf indications contraires, il semble que ce bolide en soit réellement un (d’origine météorique, donc), subvenu quasiment au même horaire auquel la rentrée atmosphérique était observée autour de la Mer de la Manche. Mais ces deux événements, bien qu’ayant lieu presque en même temps, semblent bien décorrélés et indépendants.

Dernière mise à jour : 03/10/2016, 14h02